Overriding Flash player 60fps limit in Firefox (up to 950fps, as Silverlight 2 in bubblemark)

There is actually some buzz around the 60 frames per second draw rate limit fixed by browsers to Flash player. All the noise cames from the bubblemark benchmark that is intended to compare performances of different plug-ins while playing an animation at the maximum speed they can. The only result we get with this test is there is a limit fixed by browsers to the draw rate of plug-ins. Everybody is agree to said that results of this test are distorted.

Continue reading

Fin de la restriction d’accès aux animations Flash dans Internet Explorer

Suite à l'accord amiable conclu en Aout entre Microsoft et Eolas pour mettre fin à l'affaire du brevet Eolas, Microsoft annonce enfin travailler sur le retour de l'ancien mode d'activation des objets ActiveX dans Internet Explorer. En résumé il sera à nouveau possible d'accèder directement à l'animation sans l'affichage préalable du message "Cliquez ici pour activer et utiliser ce contrôle".
Continue reading

Signature d’un accord entre Microsoft et Eolas

Un accord amiable vient d'être signé entre Microsoft et Eolas en ce qui concerne le fameux brevet Eolas ayant donné lieu à la modification d'Internet Explorer rendant impossible l'accès direct aux objets ActiveX (donc aux animations Flash) embarqués dans les pages HTML.

Pour rappel c'est cette modification qui oblige à utiliser un fichier Javascript externe pour intégrer l'animation Flash dans une page HTML afin d'éviter que le fameux message "Cliquez ici pour activer et utiliser ce contrôle" soit affiché avant toute interaction de l'utilisateur avec l'animation. Pour plus d'informations je vous renvoie vers la lecture de l'article "Une solution simple pour contourner les contraintes du brevet Eolas dans Internet Explorer" sur ce blog qui concerne déjà le sujet.
Continue reading

Une solution simple pour contourner les contraintes du brevet Eolas dans Internet Explorer

http://www.tekool.net/javascript/backtothehtml/

Suite à l'affaire qui a opposé la société Eolas à Microsoft, Eolas a obtenu gain de cause obligeant Microsoft à bloquer les possibilités d'interaction automatiques entre l'utilisateur et tous les objets ActiveX contenus dans les pages HTML lancées par Internet Explorer, y compris évidemment les animations Flash. Le blocage est devenu effectif sur les machines ayant fait une mise à jour sur le site Windows Update à la mi-Avril 2006. Il sera définitif avec la prochaine série des mises à jour Microsoft sur le site Windows Update (probablement mi-Mai).

Il existe un moyen de contourner le blocage de l'interaction automatique avec les animations en utilisant un fichier Javascript externe (externe étant une condition obligatoire) pour lancer les animations Flash au travers d'un script. La contrainte incontournable est de devoir publier toutes les animations dans une page HTML accompagnée d'un fichier Javascript.

J'ai donc cherché un moyen de créer mon propre outil pour contourner le blocage des animations pour ne pas avoir à utiliser les kits d'intégration Javascript existants, trop longs et contraignants à mettre en place pour un besoin aussi minime. Le résultat obtenu nécessite une seule et unique ligne de code à rajouter dans le tag <head> de la page pour éviter le blocage de l'animation tout en conservant les pages HTML existantes dans leur état d'origine sans aucune contrainte.