Une solution simple au blocage des animations Flash par le patch Internet Explorer ActiveX update

BackToTheHtml

Télécharger le fichier Javascript BacktoTheHtml v0.3.2

Ce script bloque l'action du patch Internet Explorer ActiveX update. Sans ce script, l'interaction immédiate de l'utilisateur avec les animations Flash est interdite. Un rectangle de focus gris entoure l'animation et une infobulle contenant le message cliquez ici pour activer et utiliser ce contrôle apparaissent au survol de l'animation.

Il n'y a qu'une seule ligne de code à insérer aprés le tag <head> de la page HTML pour rétablir le libre accès aux animations :

La ligne de code HTML à insérer dans le tag HEAD de la page HTML

Vous n'avez absolument rien d'autre à changer dans le code source de la page HTML.

Veuillez par contre noter :

Téléchargement :
Les téléchargements des animations en mode object/embed (n'utilisant pas FlashSatay) est d'abord complété avant d'afficher l'animation, privant l'utilisateur de l'accés à l'animation tant qu'elle n'est pas chargée. Je travaille actuellement sur une version qui devrait résoudre le problème mais c'est nettement plus complexe qu'il n'y parait et je manque franchement de temps.
FlashVars :
Si vous avez besoin d'utiliser la propriété FlashVars avec votre animation Flash, il faut renommer le tag <param name="flashvars" /> en <param name="swremote" /> . Si vous utilisez la solution FlashSatay (comme au-dessus) il faut à la fois un tag flashvars et un tag swremote. Les exemples de l'archive utilisent tous FlashVars, il suffit de copier-coller le code.
FScommand :
Si vous avez besoin d'utiliser FScommand faire communiquer votre animation avec la page HTML, il faut insérer la ligne de code qui appelle le Javascript en bas de la page HTML ou juste aprés le tag <object> qui lancent vos animations Flash. Vous pouvez utiliser à la fois un script positionné dans le tag <head> et dans le corps du document.

Le brevet Eolas Active Content en bref

Suite à un procés intenté par la société Eolas à l'encontre de Microsoft, Eolas a obtenu gain de cause pour justifier de la possession d'un brevet sur ce qui permettait jusque là à Internet Explorer d'instancier la communication entre un contrôle contenu dans la page qui l'instancie et l'utilisateur sans intervention préalable de l'utilisateur.

Pour ne pas avoir à payer de licence d'utilisation de ce brevet à Eolas, Microsoft à décider de contourner le brevet en intégrant à Internet Explorer un blocage de l'animation obligeant l'utilisateur à cliquer dessus pour la lancer. La distribution d'un patch par Microsoft sur le site WindowsUpdate a commencée mi Avril avec la série des mises à jour mensuelles que tout le monde connait.

Cependant, il existe une autre solution pour contourner le brevet qui consiste à instancier l'ActiveX depuis un fichier Javascript externe à la page, ce qui permet de sortir du champ d'application du brevet Eolas. À ce moment là aucune demande d'activation par l'utilisateur ne sera donc plus nécessaire pour lancer automatiquement le contenu de l'animation. C'est cette solution qu'utilise le script BackToTheHtml.

  rss rss english xhtml 1.1 css 2.0 wdg